KINDIA : la région compte plus de 200 écoles privées hors normes

KINDIA : la région compte plus de 200 écoles privées hors normes

Vues : 14

Dans le cadre de la relance de l’éducation guinéenne, les nouvelles autorités veulent nettoyer le système éducatif de notre pays. C’est dans ce cadre qu’une opération de recensement a été entamée.  A l’issue des vérifications faites par l’inspection régionale de l’éducation de Kindia, plus 200 écoles privées sont sont déclarées non conformes.  C’est l’annonce faite par Mouctar Camara l’inspecteur régional de l’éducation de Kindia.

Vu l’ampleur  de la situation,  un moratoire d’une année a été accordée aux écoles concernées afin de se mettre dans les règles au risque d’être fermées  a dit l’IRE. De façon chiffrée Mouctar Camara IRE de Kindia a précisé le nombre d’écoles privées qui ne sont pas dans les normes  dans les préfectures relevant de sa juridiction : « Nous avons reçu l’instruction du département de dire à tous les DPE de remonter à l’IRE la situation des écoles non agrées. C’est ainsi que les DPE ont remonté cette situation. C’est à partir de çà que les inspecteurs régionaux ont reçu l’ordre de faire les notes de services pour ces écoles privées qui ne sont pas dans les règles. Le cas de ma région c’est près de 200 écoles privées qui ne sont pas dans les règles et j’ai fait cette note de service que j’ai diffusé au niveau de mes différentes DPE.  Kindia à 84 écoles non agréées c’est-à-dire des écoles semi agrées et non agréés, Coyah 84 écoles semi agrées et non agréées, Dubreka 15 écoles semi agrées et non agréées, Forécariah une dizaine d’écoles semi agrées et non agréées, tant dis qu’à Télimélé toutes les écoles sont agréées à l’heure ou je vous parle. Les écoles semi agréées sont des écoles qui ont reçu des attestations de création. » a-t-il précisé.

Siba Toupouvogui depuis kindia.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières informations dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =